AFFICHE

Pachinko Saison 1 – Drama Coréen – 2022

Pachinko Saison 1

파친코

25 mars 2022 – 29 avril 2022
Historique, Drame, Romance
8 Épisodes

Résumé

Kim Sun Ja est née et a grandi à Busan, en Corée, lorsque la Corée était sous domination japonaise. Elle est tombée amoureuse d’un homme nommé Koh Han Su. Lorsqu’elle apprend que Koh Han Su est marié à une autre femme, elle est déjà enceinte. Elle est dévastée par sa situation. Un prêtre de l’église nommé Baek Isak la sauve en l’épousant. Elle et Baek Isak partent ensuite au Japon. Là-bas, elle donne naissance à son enfant. La vie des Coréens vivant au Japon à cette époque n’est pas facile. Ils subissent parfois le mépris et la discrimination et luttent pour survivre.

Affiches

Vos Commentaires

2 Commentaires

  • Au départ…
    Aucune attente particulière sinon l’envie de voir le drama à cause de Lee Min Ho. Oki, un peu surfait comme idée et le drama lui-même le l’a largement prouvé. Je ne dis pas qu’il est mauvais, mais le choix de drama qu’il fait ici me déçoit. C’est un type odieux et c’est dommage (sauf pour sa carrière peut être).

    Ensuite…
    Je suis restée accrochée pour l’histoire, j’avais envie de voir ce que cette fille avait vécu et le climat du moment, bien qu’il soit franchement sombre.

    Et enfin…
    De manière générale, j’ai trouvé ce drama très confus… lourd à voir à cause de se passage constant du présent au passé… tellement lourd parfois même sans queue ni tête, on se demande pourquoi à ce moment ils basculent sans raison apparente.. j’avoue, ça m’a saoulé la plupart du temps.
    On a vu l’annonce d’une saison 2 mais franchement, vu le peu d’intérêt de l’histoire je ne suis pas sûre de me plonger dedans quand il sortira.

  • Sur le papier Pachinko peut nous faire penser à Downtown Abbaye. Suivre une famille sur plusieurs génération est assez semblable. En apparence, bien évidemment. La réalisation est magnifique, les acteurs au top (même les « internationaux » qui d’habitude jouent comme des pieds. Les musiques se fondent à merveille avec le scène en cours. L’héroïne ici, a un caractère bien trempée. Néanmoins, au fil des années, on la reconnait de moins en moins. Elle semble avoir perdu la fougue et l’intrépidité qui l’illuminaient autrefois. Par ailleurs, c’est la première fois que je vois Lee Min Ho incarner un dandy. Je dois dire que son époque, est à mes yeux, la plus intéressante. Certes, c’est la plus dramatique de toute. Voir la Corée occupée par les japonais et les immondices qu’ils ont subi, ne laissera personne de marbre. L’histoire d’amour, en revanche, me laisse un goût amer. Que ce soit avec Isak comme avec Lee Min Ho. L’ambiance même de ce drama est anxiogène, tant dans les années 20 que dans les années 80. On n’a l’impression que le monde est sombre, qu’il n’y a aucune lumière à l’horizon. Ça en est terrifiant. Bref, je ne pense pas regarder la saison 2.

Vos Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agences Publicitaires