Avis Final – Eve – Année 2022

Eve

Corée I 2022 I Romance, Drame, Mélodrame I 16 Épisodes
Lorsqu’elle n’était encore qu’une adolescente, Lee La El, assiste impuissante au meurtre de son père. Suite à cette tragédie, Seo Eun Pyung, un jeune avocat décide de la prendre sous son aile et l’envoie vivre aux États-Unis. À son retour, 13 ans plus tard, elle n’a qu’une idée en tête, se venger des personnes à l’origine de la mort de son père et elle compte bien leur rendre au centuple.

Sa première cible ? Kang Yoon Kyum ! Cet homme marié est le PDG de LY Group, l’une des plus grosses entreprise du pays. Afin de se venger et de le faire tomber une bonne fois pour toute, elle compte bien le séduire et le pousser à divorcer en déversant une somme faramineuse. Grâce à ce plan élaboré pendant 13 ans, elle entend bien prendre en défaut Kang Yoon Kyum.

La El pourra également compter sur le soutien de Seo Eun Pyung, cet avocat qui l’a aidée plus jeune et qui est prêt à tout pour elle. Cette vengeance suffira-t-elle à la libérer de sa haine ou finira-t-elle par la dévorer ?

L’équipe de la Yumiko Like It! est ravie de vous retrouver ce jour pour vous partager ses impressions sur le drama Eve. Série, qui d’ailleurs, était très attendue par l’équipe.

Les personnages

Maamotto : Eve comporte quatre personnages principaux. Lee La El incarnée par Seo Yea Ji, Kang Yoon Kyum joué par Park Byung Eun, Han So Ra interprétée par Yoo Sun et Seo Eun Pyung représenté par Lee Sang Yeob. Chaque acteur fait son job et il serait difficile de ne pas avoir de coup de coeur pour Lee Sang Yeob (j’espère le revoir très vite). Park Byung Eun lui reste très stoïque du début à la fin. Peut-être est-ce un choix des scénaristes qui lui ont demandé de jouer ainsi mais il affichait toujours les mêmes expressions, comme une statue de marbre. C’est pourquoi il est difficile de se prendre d’affection pour Kang Yoon Kyum. Côté personnage, ils répondent tous aux schémas classiques des makjangs.

Yumiko : Les personnages principaux sont effectivement marquant. On retrouve avec un grand plaisir la « folie douce » que sait parfaitement interpréter l’actrice Seo Ye Ji, qu’on avait déjà pu apprécier dans « It’s Okay to not be Okay ».


Comme le dit Maamotto, Kang Yoon Kyum est un personnage assez taciturne, imperméable aux autres et sa relation avec l’actrice met un temps assez calculé à se mettre en place. Par contre, la folie pure du personnage de So Ra est vraiment bien décrite et l’actrice a su la jouer avec art. Je n’ai pas trouvé son jeu trop exagéré. Cette femme tombe folle, de rage, de ne pouvoir rien faire face à ce qui lui arrive et c’est assez bien synthétisé dans sa façon de jouer.

Han So Ra,
La très sûre princesse et garce de l’histoire
L’histoire

Maamotto : L’histoire est très appréciable et plutôt accrocheuse. Le téléspectateur est tenu en haleine et prend un certain plaisir à voir notre héroïne accomplir son plan comme elle l’espérait. Néanmoins, il finit par y avoir de la redondance et plus les épisodes avançaient plus le jeu d’acteur était sur-joué et les situations rocambolesques. Sur la plan subjectif, mon coeur balançait tellement pour Seo Eun Pyung que je n’ai pas réellement apprécié la fin…

L’histoire

Yumiko : Dès le départ l’ambiance est magnifique mais pesante. On sent tout de suite que cette femme a quelque chose de lourd à raconter. Bien ficelé, la vengeance a été préparée depuis plus de 13 ans et chaque élément a bien été pensé. Elle commence par approcher son ennemie et s’en faire une « amie » pour pouvoir mieux lutter contre et l’enfoncer.

Et c’est pour cela que j’ai hésité
(de peur de tomber amoureux)
Le couple

Maamotto : Le couple de ce drama est assez spéciale, si bien qu’il pourrait être difficile de les catégoriser comme « couple ». Personnellement, je n’ai ressenti aucune alchimie entre eux, faute aux expressions inexistantes du personnage masculin. Le fait que l’héroïne se serve de lui pour accomplir sa vengeance nous fait sans cesse douter sur la véracité de ses sentiments. Il faudra attendre l’épisode 16 pour réellement comprendre tout l’amour qu’elle lui portait. C’est pourquoi, ce couple n’a pas pris pour moi.

Magnifique dans toutes les situations

Yumiko : Le couple est assez spécial. Pour ma part j’ai senti qu’il l’aimait peut-être vers le milieu mais une chose est sûre, on ne sait pas vraiment à quel moment elle tombe réellement amoureuse ou à quel moment sa vengeance lui échappe. Peu importe en fait, elle reste sublime et lui développe malgré tout un bel amour, même si comme ma comparse j’espérais une « sortie » vers une relation avec l’avocat qui lui est complètement dévoué et qui lui avoue d’ailleurs son amour assez rapidement.

Han So Ra et son secrétaire : la question restera, ces deux-là partageaient-ils un temps soit peu d’amour ?

Petit clin d’oeil à ce qu’on aurait aimé…
Le véritable couple

Conclusion

Maamotto : En conclusion, Eve était une série très attendue par le public et la mayonnaise a pris chaque semaine. Enfin pour ma part. Mon intérêt n’est jamais redescendu. Néanmoins, j’ai trouvé les deux derniers épisodes en-dessous du reste. Le jeu d’acteur y était d’ailleurs bien plus surjoué qu’en amont. Et malheureusement, j’avais l’impression de regarder un nanar lors de certaines scènes. Même si le couple que j’espérais tant voir ne se sera jamais formé, j’en garderai un bon souvenir. Ps: j’aurais aimé percer le mystère de Moon Do Wan, aimait-il réellement So Ra ?

Yumiko : C’est une très belle histoire, une vengeance d’abord, mélangé et délicatement amené sur le rythme sensuel du tango qui nous fait passer par toute sorte d’émotions. Chaque épisode est réfléchis soigneusement. On aime voir cette femme se perdre et notre héroïne faire grimper son pouvoir petit à petite pour écraser sa rivale. Les OST sont magnifiques et cette fin, probablement pas au goût de tous reste une fin relativement classique et logique.
J’aurais aimé une fin ou elle retrouve celui qui l’aime vraiment, l’avocat, mais la encore, ça aurait peut être amoindri les sentiments qu’elle avait pour cet homme de qui elle voulait se venger et leur amour aurait semblé plus éphémère au final. Ici les scénaristes ont choisi de nous laisser sur un sentiment fort et persistant de l’amour perdu à jamais mais qui continue d’exister dans le coeur de cette femme malgré le temps et les évènements passés.

Un très beau drama à déguster sans modération 🙂

Et vous ? Vous en avez pensé quoi ?

Vos Commentaires

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous allez adorer !
Agences Publicitaires